1 tagged article P.19/10

03/12/2017


 
Juste pour une nuit
____________________________________________
 
Je ne me souviens plus trop de comment tout à commencer mais je me rappel que ses gestes m'ont frappés et que ses paroles m'ont touchés. 
Il m'as fais frissonner de tout mon corps quand ses doigts ont commencé à me toucher; de mon cou à mes hanches. Je ne pensais pas qu'une liaison sans amour pouvait faire mordre mes lèvres de désirs.
Ce soir la, nos corps se sont entremêlés sous les draps. Sans comprendre comment on en était arrivé à la. Sans trop savoir pourquoi. On a laissés nos corps mourir dans le noir, on s'est laissés crever en faisant l'amour. On a mélangés alcool et joint, jusqu'à tombé ivre. On est allés au delà de toutes nos limites. 
Cette nuit là, tu as su me toucher du plus profond de mon être. T'as eu les mots qu'il fallait. Tu m'as chuchoté de belles choses que j'oublierais jamais. On a partagé nos peines, nos joies, nos doutes. Sans en valais peut être pas la peine, puisqu'au final on s'est perdu en route. 
Et puis, ton regard a croisé le mien et j'ai eu peur. J'ai eu peur de toi, de moi, de nous. J'ai eu peur de ce qui pouvait se passer après. J'ai vu dans tes yeux que tu t'en voulais. J'étais effrayé, je me suis senti minable. 
J'ai vu ton corps se frotter au mien. Tu m'as fais planer. Tu m'as fais planer quand t'es lèvres ont embrasser mon corps. C'étais délicat, c'était touchant. Je nous revoit encore tous les deux en train de boire ce verre et de fumer ce dernier joint. Qu'est ce qu'on a foutu ? C'est quoi ce putin de bordel ? Ça ne devais pas se terminer comme ça. J'ai tout détruit. J'ai tout foiré. On a tout merdé.
Je me rappel encore de cette atterrissage si brusque, quand le mouvement de nos corps s'est arrêté et que j'ai rouvert les yeux. Je me suis effondré. Je me suis effondré car le temps s'est arrêté. Je me suis effondré car la vie a continué. Et je me suis effondré car je t'ai laissé filer. 
 
©Ciita-Oops
 
 

Tags : P.19/10 - Inspiration Black Biird